assurance auto

Voiture, moto, vélo ou même trottinette électrique, les conducteurs nécessitent d’une assurance automobile pour faire rouler leur véhicule terrestre à moteur. L’objectif étant de se couvrir des dommages matériels et corporels que votre véhicule peut occasionner en cas d’accident. Découvrez dans cet article comment fonctionne une assurance auto en 2024.

L’assurance automobile a plusieurs avantages pour l’assuré, elle permet de le protéger en cas d’accident de la circulation qui entraînerait des dégâts matériels et/ou corporel (hospitalisation, arrêt de travail…).

L’assurance auto est-elle obligatoire ?

L’assurance auto est obligatoire depuis 1958. Il est interdit de circuler avec tout type d’engin terrestre à moteur s’il n’est pas assuré a minima.

L’obligation d’assurer son véhicule

La loi oblige tout véhicule terrestre à moteur (VTAM) d’être couvert par une assurance auto. Est considéré comme un VTAM les véhicules suivants :

  • La voiture (particulière, utilitaire ou sans-permis)
  • Les 2 ou 3 roues (moto, scooter, mini-moto, quad et même les engins non-homologués)
  • La tondeuse (auto-portée avec un siège pour le conducteur)

Exemple : vous décidez d’acheter une moto mais vous ne pouvez pas circuler avec pendant 3 mois, faute de temps. Vous êtes soumis à l’obligation d’assurance pendant ces 3 mois puisque ce véhicule, même s’il ne circule pas, peut être mis en circulation à tout moment.

Le non-respect de l’obligation d’assurance

Si vous n’assurez pas votre véhicule et que vous décidez de circuler sur la voie publique, vous commettez un délit. Selon les cas, vous pouvez être exposé à des sanctions pénales, à savoir :

  • Une amende de 3750 € 
  • Une suspension du permis de conduire jusqu’à 3 ans
  • Une immobilisation de votre véhicule

A noter : quel que soit votre nationalité ou votre durée de séjour en France, vous êtes concerné par cette obligation d’assurance. Mais l’assurance ne doit pas forcément être prise en France.

Les risques couverts par l’assurance auto 

Tous les contrats d’assurance ne proposent pas une couverture équivalente. Pour être efficacement protégé, il est essentiel de choisir avec précaution sa couverture.

La couverture de l’assurance aux tiers

L’assurance au tiers, aussi appelée la garantie responsabilité civile, est la protection minimum exigée en France. Néanmoins, elle dispose d’une couverture suffisante pour couvrir l’ensemble des dommages que votre véhicule peut causer à autrui. Cette garantie couvre tous les dommages que le véhicule peut occasionner, à savoir :

  • Les blessures causées à un piéton ou à un passager du véhicule
  • Les dégâts causés à un autre véhicule ou à un bâtiment

En revanche, l’assurance aux tiers ne permet pas de protéger et d’indemniser le conducteur du véhicule responsable de l’accident, ni son véhicule des dommages subis. Néanmoins, vous pouvez prendre une assurance aux tiers en ajoutant des garanties facultatives, comme :

  • La garantie dommages tous accidents ou tous risques
  • La garantie dommages collision
  • La garantie incendie et vol
  • La garantie bris de glace
  • La garantie tempête
  • La garantie catastrophes naturelles, technologiques…

La couverture de l’assurance tous risques

L’assurance tous risques est l’assurance la plus complète mais aussi la plus chère. Elle protège à la fois le conducteur du véhicule, le véhicule lui-même et elle permet d’indemniser les dommages subis. Elle couvre de nombreux types de sinistres, à savoir :

  • Les dégradations liées au vandalisme
  • L’accident de circulation
  • Le vol
  • Les incendies
  • Les bris de glace

La différence avec l’assurance aux tiers, c’est que l’assurance tous risques ne s’arrête pas à la garantie responsabilité civile. Voici un tableau récapitulatif des 3 types d’assurances auto :

L’assurance aux tiers protège : L’assurance aux tiers + protège : L’assurance tous risques protège :
– Les dommages matériels et corporels causés à autrui – Les dommages matériels et corporels causés à autrui – Les dommages matériels et corporels causés à autrui
– La garantie responsabilité civile – La garantie responsabilité civile – La garantie responsabilité civile
x – Selon les garanties optionnelles choisies : le vol, bris de glace, l’incendie, les catastrophes naturelles… – Les dommages subis par le conducteur et le véhicule
x x – Le vol, bris de glace, l’incendie, les catastrophes naturelles…

A noter : la plupart du temps, l’assurance aux tiers est souscrite par des jeunes conducteurs, faute de moyens.

Les risques non-couverts par l’assurance auto

Même si vous avez souscrit un contrat d’assurance auto, il se peut que votre assurance ne vous couvre pas dans certains cas. Il s’agit d’une « exclusion de garantie ». En assurance auto, elle constitue une disposition contractuelle vous empêchant d’être indemnisé par votre assureur. Voici quelques exemples d’exclusions de garantie :

  • En cas d’absence de contrôle technique ou dépassement de la date limite de validité
  • En cas d’absence de permis de conduire (invalidation, suspension ou annulation)
  • En cas de non-respect des règles de sécurité (oubli de la ceinture de sécurité par exemple)

Exemple : vous n’avez pas le permis mais vous décidez d’utiliser votre véhicule pour aller travailler. Sur la route, vous commettez un accident. Vous n’êtes pas couvert par votre assurance auto, vous devrez donc régler seul l’indemnisation des victimes du sinistre.

A noter : les exclusions de garantie sont notifiées dans votre contrat d’assurance auto.

L’assurance auto : combien ça coûte en 2024 ?

Les modalités de calcul de l’assurance auto

Pour calculer le montant de votre prime d’assurance auto, plusieurs éléments sont pris en compte par les assureurs. Les critères de tarification peuvent être liés à votre véhicule, au conducteur et sont propres à chaque assureur. Ainsi, sont pris en compte :

  • La marque de votre véhicule, le modèle et la série
  • La puissance fiscale et sa valeur neuve
  • L’âge
  • La motorisation du véhicule (essence, diesel, hybride ou électrique)
  • L’endroit où vous garez le véhicule (parking, rue, jardin…)
  • Les kilomètres parcourus
  • Les trajets habituels
  • Les autres personnes conductrices du véhicule
  • Le type de couverture choisi (garanties optionnelles, assurance aux tiers, assurance tous risques…)

Les critères dépendent également de votre profil. Ainsi, au moment de la souscription du contrat d’assurance auto, il vous sera demandé votre âge, votre sexe, votre situation familiale, professionnelle, votre lieu de résidence, votre type de permis de conduire, votre ancienneté.

Il est donc important de comparer les offres d’assurances auto pour vous donner un ordre d’idée des tarifs proposés. N’hésitez pas à utiliser le simulateur mis en place par Mes Allocs pour choisir le contrat qui correspondra le mieux à vos besoins.

Les tarifs moyens de l’assurance auto en 2024

En 2024, les acteurs du marché de l’assurance ont annoncé une hausse de prix des assurances auto allant de 3 à 5 %. Le prix moyen d’une assurance auto serait donc estimé entre 704,52€ et 718,2€ pour 2024. Il se peut que le prix augmente davantage en fonction de l’inflation. Cette hausse des tarifs est liée :

  • Au nombre de sinistres en progression (notamment dus au dérèglement climatique),
  • Aux tarifs des pièces détachées
  • Aux nouvelles technologies des véhicules (plus chères à réparer)

Souscrire une assurance auto

Vous souhaitez souscrire une assurance automobile. Quelque soit le type de contrat, vous devrez verser une prime d’assurance (cotisation mensuelle, trimestrielle ou semestrielle) en contrepartie de la couverture choisie. Les étapes à suivre pour souscrire une assurance auto sont les suivantes :

  1. Vous choisissez l’assurance auto qui vous convient
  2. Vous remplissez le formulaire envoyé par votre assureur
  3. Votre assureur vous adresse un devis avec le montant des cotisations
  4. Vous vérifiez les clauses du contrat (en particulier les exclusions de garantie et le montant de la franchise)
  5. Si l’ensemble du contrat vous convient, vous le signez et vous le renvoyez à votre assureur en y joignant les pièces justificatives demandées
  6. Vous recevez la carte verte ou l’attestation d’assurance

Il est plus facile de souscrire une assurance auto en ligne. Au moment de la souscription du contrat, il vous sera demandé votre statut de conducteur au sein du véhicule. Il existe différents types de conducteurs :

Le conducteur principal Le conducteur secondaire Le conducteur occasionnel
Il conduit le véhicule la plupart du temps Une autre personne conduit le véhicule (moins souvent) en plus du conducteur principal Le véhicule est prêté à quelqu’un (un proche, un ami…) de manière occasionnelle
Il est soumis au fonctionnement de bonus et malus Il est soumis au fonctionnement de bonus et malus x
Il a le choix entre l’assurance aux tiers ou assurance tous risques Uniquement la garantie au tiers (si l’accident survient lorsque le conducteur secondaire est au volant) Garantie “prêt de volant”

Résilier une assurance auto

Pour résilier votre assurance auto, vous devez adresser une lettre de résiliation affirmant votre volonté de mettre fin au contrat à votre assureur. Cette lettre doit être envoyée en recommandé avec avis de réception ou par un envoi recommandé électronique.

Vous pouvez résilier votre contrat d’assurance auto :

  • A tout moment après 1 an d’engagement
  • A la date d’échéance annuelle
  • En cas de vente ou de vol du véhicule
  • En cas d’augmentation injustifiée de la prime d’assurance
  • En cas de changement de situation

La résiliation prend effet 1 mois après la date de sa notification à votre assureur.

link

By admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *